Climatisation

/Climatisation
Climatisation 2018-01-16T20:38:16+00:00

Concilier respect de l’environnement, fraîcheur dans l’habitat et sobriété énergétique

Les pics de chaleurs d’été sont préjudiciables au confort et à la santé de tous, petits ou grands. Si on a recours à la climatisation, des solutions satisfaisantes existent qui limitent les coûts énergétiques et les risques pour l’environnement.

Pour les mettre en œuvre, il faut y penser à l’avance car un équipement acheté dans l’urgence pour faire face à une situation exceptionnelle se révèle toujours coûteux à l’usage et mal adapté.

En combinant une climatisation adaptée avec des protections solaires, une ventilation bien conduite, et quelques réflexes de bon sens, vous limiterez à la fois sa puissance et sa durée d’utilisation.

Abaisser la température de l’air : rafraîchissement d’ambiance ou climatisation de confort ?

Le rafraîchissement est le traitement simplifié appliqué à l’air ambiant afin d’obtenir un abaissement de température de quelques degrés. Le résultat : une impression de fraîcheur en plein été, mais seule la température est prise en compte.

La climatisation de confort regroupe l’ensemble des traitements appliqués à l’air ambiant pour obtenir le confort souhaité en maîtrisant la température mais aussi l’humidité relative. Le résultat est qu’en été comme en hiver on obtient des conditions favorables au bien-être des habitants et à leur santé.

Choisir sa solution de climatisation

Climatisation d’une seule pièce ou de plusieurs, d’une pièce de vie ou d’une chambre à coucher, décor du logement, possibilité ou non d’installer une unité à l’extérieur, autant de paramètres et contraintes systématiquement prises en compte par les techniciens Pajot Chénéchaud lors du diagnostic.

Si l’on souhaite climatiser plusieurs pièces, le multi split sera alors favorisé (une unité extérieure pour plusieurs unités intérieures). Il en est de même pour les pièces de surface importante. Il est préférable d’installer 2 unités intérieures de 2500 W réparties dans une pièce plutôt qu’une seule de 5000 W pour des raisons de confort évidentes (flux d’air et niveau sonore moins importants, homogénéité de la température).

soleil2

Le conseil Pajot Chénéchaud

La solution dite “économique” qui consiste à installer un climatiseur puissant dans le couloir d’accès aux chambres avec, pour objectif, de rafraîchir ces dernières, est à proscrire impérativement. Ce concept contraint les utilisateurs à maintenir les portes ouvertes et engendre, outre l’atteinte à l’intimité, des surconsommations énergétiques importantes.

Si l’on souhaite tenir compte du décor du logement et respecter des impératifs techniques de pose. La plus discrète est l’unité gainable que l’on peut placer dans des placards, réduits ou faux plafonds. Dans ce cas, seules les grilles de soufflage et reprise sont visibles. Sinon, il faudra opter pour des unités murales ou consoles, Les premières se placent en hauteur, les secondes comme un radiateur classique.

soleil2

Le conseil Pajot Chénéchaud

Ventiler est une nécessité, mais il faut le faire à bon escient et sans dépense superflue d’énergie. Savoir utiliser le système dont on dispose, connaître les solutions techniques disponibles permet de bien choisir entre les divers systèmes. Un professionnel vous conseillera pour concevoir et dimensionner l’installation qui convient à votre habitation.

Climatisation réversible ou pas

Les climatiseurs réversibles permettent de rafraîchir ou chauffer l’ambiance en inversant le cycle frigorifique. En mode chauffage, ils sont particulièrement économes avec des coefficients de performance (COP) qui peuvent atteindre plus de quatre (1 kW d’énergie consommée pour 4 kW restitués). Le choix du matériel est important et l’installateur doit fournir les caractéristiques du produit proposé en fonction des températures extérieures.

La différence de prix entre un climatiseur simple et un réversible est infime. Il faut donc privilégier ce choix même si l’utilisateur dispose déjà d’une solution de chauffage. Le système trouvera sa place en mi-saison ou … lors d’une panne de l’installation principale.

A noter que le niveau de valeur de coefficient de performance de 4, comme annoncé ci-dessus, n’est effectif que lorsque la température extérieure est supérieure à +7°C.

En-dessous de cette température, le climatiseur réversible provoque un refroidissement tel que du givre apparaît dans l’unité extérieure et de ce fait actionne des résistances électriques de dégivrage. Cela fait chuter le COP et la puissance de chauffage.

Si l’installation est mal conçue, on risque par froid extrême d’avoir un chauffage insuffisant et un rendement COP des plus mauvais.

Notre conseil est d’opter pour du matériel de qualité avec un calcul de déperditions réalisé par un professionnel.

CONTACTEZ-NOUS

Un diagnostic ou une question concernant le choix de votre climatisation ?

La solution climatisation adaptée à vos besoins, confortable, fiable et peu énergivore, existe, contactez-nous. Nos experts sauront vous conseiller en toute transparence.
CONTACTEZ-NOUS

Pour la climatisation,

Pajot Chénéchaud s’appuie sur la capacité d’innovation de ses partenaires industriels :